anna maria pammer

Le soprano Anna Maria Pammer a poursuit des études de chant, de violoncelle, de Lied, d’oratorio et de drame musical à l’Université de Musique de Vienne ainsi que d’histoire à l’Université de Vienne. Elle a également suivi des master class chez Walter Berry et Sena Jurinac et travaillé plusieurs fois avec Elisabeth Schwarzkopf. Elle devint ensuite membre du Studio lyrique international
de l’Opéra de Zurich.
Sa participation à « Der Schuhu und die fliegende Prinzessin » de Udo Zimmermann sous la direction du compositeur au Festival de Salzbourg puis à l’Opéra de Leipzig en 1995 lui valut un premier grand succès. Depuis, elle s’est produite à l’Opéra de Paris, au Volksoper et au
Kammeroper de Vienne ainsi que dans les théâtres de Cologne, Ulm, Darmstadt, Saint-Gall et Klagenfurt.
Elle a chanté avec des ensembles réputés tel que l’Orchestre Symphonique de Vienne, la Chapelle Royale, l’Orchestre de la RAI de Turin, la Haydnphilarmonie, l’Orchestre Symphonique du SWR et le Bruckner Orchester de Linz sous la direction de chefs tels que Adam Fischer, Dennis Russell Davies, Sir Roger Norrington, Rudolf Barschai, Gary Bertini, Roberto Abbado, Philippe Herreweghe, Johannes Kalitzke et Franz Welser-Möst. En musique de chambre elle a notamment travaillé avec les Quatuors Arditti, Hagen, Aron, Diotima, Zemlinsky et Thymos ainsi que les violonistes Patricia Kopatchinskaja, András Keller et Gidon Kremer.
De 2007 à 2010 Anna Maria Pammer fut « Artiste en résidence » au Bruckner-Haus de Linz. Ses programmes reflètent ses multiples intérêts et sont caractérisés par une dramaturgie sophistiquée. Elle a ainsi dirigée des concerts-conversation consacrés aux quatuors de Schönberg et mis en scène des soirées consacrées à la musique interdite par les nazis, à Hildegard von Bingen, Ludwig Wittgenstein, Cathy Berberian et Barbara Strozzi.
Son intérêt particulier pour la musique contemporaine s’exprime également dans sa discographie qui comprend p.ex. des créations de Peter Androsch, Bernhard Lang, Christian Utz, Georg Kreisler, Clemens Gadenstätter et Balduin Sulzer. Ses dernières années elle a notamment publié : un enregistrement complet des « Lieder pour la jeunesse op. 79 » de Robert Schumann, de la mise en musique du « Tractatus » de Wittgenstein pour soprano de Balduin Sulzer, « Mozart & Co. » avec Wolfgang Brunner au piano forte ainsi que « Webern/Schubert », « Verlaine hérétique » et «
Entartete Musik » avec le pianiste Clemens Zeiliner et l’acteur Erwin Steinhauer.
Anna Maria Pammer est par ailleurs co-fondatrice et directrice artistique du Festival austro-arménien à Erevan. À partir de la saison 2014/15 elle sera responsable du programme de concerts classiques de la Chambre Ouvrière de Haute Autriche.

 

sopran
 
home
programme
biographie
fotos
video-clips
cd/dvd
 
 
 
kontakt
 
english
français
 
italiano
 
   
   
impressum
s